Accueil » Contenu » Le marais de stors

Le marais de Stors

Marais de Stors

Situé sur la commune de Mériel, le Marais de Stors est en bordure de la forêt de L'Isle-Adam. Ce site se trouve dans une petite vallée occupée par le ru du Vieux Moûtiers bordé d'une pelouse calcicole sur le coteau calcaire et d'une tourbière neutro-alcaline dans le vallon. Ces milieux sont considérés comme très sensibles en Ile de France.L'altitude varie de 35 à 70 m. Classé en Z.N.I.E.F.F (Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique) de type 1 pour la richesse de sa faune et de sa flore, le site représente un intérêt remarquable à l'échelle de l'Ile de France. Le Marais de Stors a été classé avec le site de la vallée de Chauvry (décret du 7 octobre 1994).

Sommaire :

Découvrez en images le Marais de Stors :

Côté L’Isle-Adam, le marais voisine le célèbre Domaine de Stors. Celui-ci, ancienne propriété des princes de Conti et de la famille Lannes de Montebello, a été gravement endommagé par un bombardement allié en août 1944. Abandonné par son ancien propriétaire et par les pouvoirs publics, la propriété a été sauvée in extremis en 1999 par Monsieur Luc Capdevielle. Le château, dont la démolition avait été envisagée en 1994 en raison de son état de péril, vient d’être étayé et mis hors d’eau.

[haut de page]

Situation patrimoniale, cadre administratif

Le périmètre régional d’intervention foncière voté le 26 septembre 2000 par le Conseil Régional porte sur 63 hectares. Il comprend les zones agricoles sur le pourtour. Le 17 novembre 2000, le Conseil Régional a acquis plus de 43 hectares. Le reste toujours privé est soumis au contrôle de la Région. En tant que conservateur des espaces naturels d’intérêt régional, l’Agence des Espaces Verts de la Région Ile de France s’est engagée à restaurer le Marais de Stors. La chasse et la pêche, ainsi que les activités d’escalades y sont interdites.

Marais de Stors : milieu naturel protégéLa Région Ile de France est propriétaire de ces 47 Ha. L’Agence des Espaces Verts a la responsabilité de protéger les espaces naturels qui sont menacés par la poussée de l’urbanisation. Le financement de son action sur le Marais de Stors est réalisé à raison de 50% par de Conseil Général, 25% par la Région et 25% par la commune de Mériel.

Le marais de Stors a été classé Réserve Naturelle Régionale par le conseil régional par arrêté n°09-94 du 15 juillet 2009.

C’est à partir du 12è siècle, avec l’installation de l’Abbaye cistercienne de Notre-Dame du Val en amont du ru du Vieux Moûtiers, que sont aménagés les étangs servant de viviers et des seuils pour permettre aux moulins d’être alimentés en eau de manière régulière. Particulièrement drainé à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème siècle pour créer des prairies, le marais a été abandonné à la fin des années 1970, entraînant une recolonisation rapide par la végétation naturelle.

[haut de page]

Aperçu hydrologique

Le site occupe une petite vallée dont le cours principal est le ru du Vieux Moûtiers. Ce cours d’eau est un affluent de la rive gauche de l’Oise. De nombreux fossés existent dans la partie amont du marais, probablement creusés à l’origine pour drainer le secteur.

Aperçu hydrologique du marais de StorsIl est possible de situer les premiers travaux de drainage à la fin du Moyen-Age, époque à laquelle la vallée était exploitée par les moines cisterciens de l’Abbaye de Notre-Dame du Val. Le réseau de fossés a ensuite été entretenu et complété jusqu’au 20ème siècle. Ainsi, les secteurs inondés de la vallée du Vieux Moûtiers devaient être plus importants auparavant. Le bras nord-est du ru du Vieux Moûtiers draine une partie des eaux de la forêt domaniale de L’Isle-Adam. Le bras sud constitue l’exutoire d’un petit réseau d’étangs de la propriété de l’ancienne Abbaye du Val. Ces eaux proviennent des milieux forestiers et agricoles.

 

[haut de page]

Aperçu géologique

Le Marais de Stors repose sur un matériau sédimentaire constitué de sables (sable du Cuisien). Le plateau et la partie supérieure des coteaux sont constitués principalement de calcaire du Lutétien, calcaires grossiers et partiellement dolomités qui sont à l’origine de la haute teneur en calcium et magnésium des eaux de la vallée. Le fond de la vallée est constitué d’alluvions modernes en grande partie tourbeuses.

[haut de page]

La flore

Flore du marais de StorsLa flore du Marais de Stors se caractérise par sa grande diversité et la rareté de certaines espèces qui la composent : 350 espèces végétales répertoriées dont 35 sont rares en Ile de France. Celle du Coteau présente un intérêt particulier avec des pelouses calcicoles riches en orchidées.

[haut de page]

La faune

Faune du marais de StorsLa faune du Marais de Stors est aussi particulièrement bien représentée avec 140 espèces d’oiseaux observées, des petits mammifères rares en Ile de France, des chauves-souris, des batraciens et des reptiles ainsi que des lépidoptères strictement inféodés aux milieux humides et également rares en Ile de France.

L’intérêt majeur de ce site classé provient donc de la diversité des milieux présents sur une superficie relativement restreinte, de leur imbrication et de leur interdépendance.

 

Plus de documentation :

[haut de page]