L’épisode de neige : pas facile pour tout le monde

13 février 2018

Nous avons reçu beaucoup de réclamations et quelques remerciements.
Je me dois de vous donner quelques explications.

Un petit rappel :

• Mériel a environ 24 km de voirie et plus de 42 km de trottoir.

• Nous disposons de deux « chantiers lame/diffusion de sel » et huit personnes qui se relaient. Cela nous a permis de couvrir 21 heures sur 24 d’une présence sur le terrain pour les actions de viabilité hivernale.

En ce qui concerne la priorité que j’ai donnée aux services techniques, elle prend en compte le niveau de trafic et la pente des voiries. Je rappelle que la montée de Mériel voit un passage quotidien de plus de 13 000 véhicules et que certaines rues, comme celle du Bel Air, ont une pente de près de 15 %.

Durant la semaine du 5 au 9 février, nous avons étalé près de 15 tonnes de sel sur notre voirie communale, et malgré tout cela, nous avons été dépassés par les épisodes successifs de chute de neige, de dégel et de « regel » !

Nous acceptons les critiques car toute organisation est perfectible et doit pouvoir s’améliorer.

En revanche, on sait bien que l’intérêt général n’est pas la somme des intérêts particuliers et encore moins des comportements qui frisent l’égoïsme. On ne peut pas toujours être complaisant.

Il est rappelé que chaque citoyen a la responsabilité du nettoyage de son trottoir, même chose pour les concierges et les magasins. Par ailleurs, il est conseillé à ceux qui empruntent nos voiries par obligation de « chausser » des pneus neiges.

Jean-Louis Delannoy, maire de Mériel