Les gens du voyage aux Garennes

Note de la Police Municipale et du maire, 09/01/2018 17:30

Une famille des gens du voyage s’est installée ce matin mardi à 10h. Ils avaient été expulsés de Villiers-le-Bel. Ils ont enlevé le grillage de l’entrée de la zone d’activité appartenant à M. Saint-Yrian. Les gendarmes appelés à la rescousse avec l’aide du « PSIG » ont bloqué l’entrée du rond-point avenue des Chênes. Une quinzaine de caravanes étaient déjà installées. Le propriétaire a porté plainte. Entre deux passages de la Police Municipale, le reste de la famille est arrivé dans l’après-midi pour un total de 30 caravanes et 24 véhicules.

Les services de la direction de la sécurité intérieure de la préfecture ont été consultés. La gendarmerie est en train de constituer le dossier avec le PV et les éléments associés qu’elle est supposée envoyer en dématérialisé ce soir à la préfecture. De son côté, le maire a plaidé la cause du point de vue des Mériellois avec un carrefour des métiers qui est programmé très prochainement au collège.

De plus, le haut de Mériel subit la présence depuis plusieurs semaines d’un camps de « Roms » avec des baraquements très précaires renvoyant une très mauvaise image d’inhumanité. Ce territoire est sur la commune de Villiers-Adam qui dépend d’une autre brigade de gendarmerie ; le propriétaire du foncier (une direction régionale de l’équipement) ne montre pas énormément d’entrain. L’affaire a été déferrée au parquet.

 

Note de la Police Municipale et du maire, 10/01/2018 11:00

La gendarmerie a transmis le dossier à la préfecture hier soir. Il a été traité ce matin et l’arrêté de mise en demeure est à la signature de M. le Préfet. Il sera ensuite envoyé à la gendarmerie de Méry-sur-Oise pour exécution.

 

Note du maire, 11/01/2018 13:30

Cliquez ici pour consulter l’arrêté de mise en demeure de quitter les lieux
de M. le Préfet daté du 11 janvier 2018.

 

Note de la mairie de Villiers-Adam, 12/01/2018

Cliquez ici pour consulter l'arrêté municipal concernant l'accès et l'occupation illégale des terrains en friche jouxtant la RN184.

 

Note de la Police Municipale et du maire, 16/01/2018 17:00

La gendarmerie de Méry-sur-Oise, épaulée par des forces de renforts, a mis en en exécution l’arrêté d’expulsion.
Il semble que ce groupe ait trouvé un emplacement dans le secteur de Sarcelles.
Le propriétaire du terrain a par la suite sécurisé les deux entrées.