Accueil » Contenu » Jean marie heyrend

Jean-Marie Heyrend

Lorrain, Jean-Marie Heyrend se trouve enrôlé de force dans la Wehrmacht dès le début de la Seconde Guerre mondiale. Très rapidement, il commence à faire du renseignement pour l’Intelligence Service. Le 12 novembre 1942, il s’évade de la caserne de Metz. Repris, il passe en conseil de guerre et est condamné à mort. Emprisonné à Schirmeck, il s’évade de nouveau le 18 janvier 1943.

Faisant partie de l’Armée Blanche, presque toute sa famille est décimée. Sa fiancée est fusillée. Une soeur, déportée, mourra en Allemagne.

Arrivé à Paris, il prend contact avec le mouvement de Résistance Défense de la France. Il est en contact avec Philippe Viannay, le fondateur du journal clandestin "Défense de la France" qui deviendra "France Soir" à la Libération. Il connait aussi le colonel Rémy, créateur du réseau de renseignements La Confrérie Notre Dame. Il participe à l’approvisionnement en armes du maquis de Ronquerolles.

Le 27 mai 1944, il est arrêté par la police française qui le conduit à la prison de la Santé. Après de graves sévices, il est transféré à la prison des Tourelles, puis au camp d’Ecrouves le 10 août. Il s’évade une nouvelle fois et rejoint l’armée américaine dans laquelle il s’engage pour terminer la guerre.

Par décret du 12 septembre 1945, Jean-Marie Heyrend reçoit la médaille de la Résistance. Il est également titulaire de la Légion d’honneur, de la Croix de Guerre et de la Croix de la Libération.

En 1998, Jean-Marie Heyrend est le dernier Compagnon de la Libération du département du Val d’Oise. Cette année-là est commémoré le 53è anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945. En cette circonstance, Jean-Marie Heyrend a reçu des mains de Jacques Renard, président de la section Mériel de l’U.N.C, la médaille du Mérite de l’Union nationale des combattants. Cet homme à la grande discrétion et au courage exceptionnel demeurait, avec son épouse, à Mériel. Il est maintenant en retraite au Val de Grâce.

Jean-Marie Heyrend est décédé le 25 septembre 2005 à Paris. Il est inhumé au cimetière de Charenton (94).

 

randomness