Georges Breittmayer

Breitt... ainsi l'appelaient les escrimeurs et aussi ses amis mériellois.

Il nait à Paris le 21 août 1859. Grand maître de l'escrime, il fut en son temps le plus brillant, le plus redoutable des "gauchers". Sa réputation a largement dépassé nos frontières. Il organisa de nombreuses épreuves civiles et militaires (duels franco-italiens, tournoi des Armées de France, organisateur des Jeux Olympiques de Londres, etc.)

Georges Breittmayer a puissamment contribué au développement de l’escrime en France en créant et organisant la Grande Semaine des armes de combat qui se déroulait tous les ans à la terrasse des Tuileries. Il créa également la Coupe internationale d’épée au cours de laquelle se rencontraient les escrimeurs de tous les pays.

Egalement adepte des sports nautiques, il organisa de 1904 à 1910 des régates et corso de barques fleuries sur l’Oise, entre Mériel et L’Isle-Adam, devant la propriété familiale qui était la première maison à droite en entrant dans Mériel, en venant de L’Isle-Adam.

Mériel faisait la une des plus grands journaux de l’époque. Toujours prêt à relever les questions d’honneur, il s’illustra par plusieurs duels qui eurent grand écho dans la presse de 1904 à 1914.

En 1914, à 55 ans, il s’engage comme aviateur dans l’armée française. Sa conduite au combat lui valut la médaille militaire et la Légion d’honneur. Il était également commandeur de l’Ordre du Christ du Portugal, et diplômé pour acte de courage sur la voie publique.

Avec ses bureaux rue Taitbout à Paris, il s’occupait d’affaires industrielles et commerciales. Il fut :

  • créateur de la Compagnie de gaz et d’électricité de Lisbonne
  • représentant pour la France de la Compagnie Nyassa, société coloniale portugaise
  • administrateur et fondateur de la Compagnie des Perles du Nyassa.

Il disparut en 1924. Le gymnase du Collège Cécile-Sorel porte son nom.

Les actions de Georges Breittmayer pour l'escrime