Hébergement de 40 migrants au centre aéré de la ville de Saint-Denis

Suite au démantèlement d’un camp de migrants se trouvant sur la ville de Saint-Denis, les personnes ont été réparties sur plusieurs sites en Ile-de-France.

La ville de Saint-Denis étant propriétaire d’un centre de loisirs sur la commune de Mériel, Monsieur le Préfet de Région a autorisé l’hébergement de 40 migrants adultes sur notre commune et ce jusqu’aux prochaines vacances de Pâques.

L’association France Horizon est chargée d’encadrer les personnes hébergées et deux agents de sécurité assureront 24h/24 la surveillance des lieux.

Notre police municipale sera en étroite relation avec l’équipe en charge de l’encadrement et communiquera chaque jour avec la gendarmerie de Méry-sur-Oise.

Jean-Louis DELANNOY

Maire de Mériel

28 janvier 2019

 

Main courante de la Police Municipale (29 janvier à 10h00)

Recevons un appel de la directrice régionale de l’association “France Horizon”.

Cette dernière tient à nous signaler qu’elle vient d’avoir un appel de la préfecture l’informant que l’arrivée des migrants sur la commune de Mériel était annulée pour le moment par faute de volontaires pour monter dans le bus.

Elle ajoute qu’elle nous tiendra au courant de l’évolution dans la journée ou dans la journée du 30 janvier 2019.

 

Communication du 5 février 2019

Ce matin , la police municipale a été informée de l’arrivée des 40 migrants dans le centre de loisirs de la ville de Saint Denis, situé à Mériel.


Mesdames, Messieurs,

je vous informe, ce matin, de l’arrivée des 40 migrants, comme cela a été ordonné par le Préfet de Région.

L’association France Horizon prend complètement en charge ces personnes et s’occupe de la sécurisation du site.

Je vous tiendrai informés de façon régulière de la suite des événements.

                                                                                                          E Gesret. 1ère adjointe


0 Partages